Riz cantonnais

J’ai trois adolescents à la maison, et tout ceux qui ont vécu un cas de figure semblable, se rapelleront certainement qu’on ne peut plus cuisiner comme avant. Fini les soirées soupe, tarte salée, laitage et fruit. On vous demande « qu’y a t-il d’autre à manger ? ».

Inutile d’envisager un repas sans une solide plâtrée de féculent. Les pâtes, nous en mangeons au minimum un jour sur deux, il faut donc de temps en temps trouver d’autres idées. Il y en a une qui plait toujours énormément : c’est le riz cantonnais. Et pour tout vous avouer, je le cuisine en grande quantité et j’en congèle la moitié que j’apprécie toujours de sortir les soirs où le temps disponible pour cuisiner ne dépasse pas la minute.

Je cuisine cette recette depuis de longues années après que la maman d’un ami, née en Indochine, régale une grande tablée de jeunes enfants après une journée passée à courir après les vagues.

La recette du riz cantonnais

Les ingrédients

  • 1 1/2 verre de riz, parfumé de préférence
  • un talon de jambon coupé en petits dés
  • 2 oeufs
  • 1 petite boite de petits pois
  • de la sauce de soja

riz cantonnais

La réalisation

Il ne faut pas s’y prendre au dernier moment, pour avoir le temps de cuire le riz à la vapeur et de le laisser reposer. Depuis une quinzaine d’années, j’ai découvert le cuit-vapeur et je n’utilise plus que cela pour cuire le riz. Comme dans un « rice cooker », la cuisson donne un riz dont la saveur est préservée, la texture parfaite et surtout vous ne risquez jamais la sur-cuisson qui donne une riz gonflé d’eau et indigeste. Si vous n’avez aucun de ces ustensiles, je vous conseille de mettre le riz nécessaire avec le double de son volume en eau. Faites bouillir le tout et baissez la température de cuisson tout en couvrant votre casserole. Le riz sera cuit quand il ne restera pratiquement plus de liquide et que vous verrez de petits cratères. Otez du feu et laissez encore reposer quelques minutes.

Lorsque le riz est cuit et pendant qu’il refroidit et s’aére, réalisez une fine omelette avec les deux oeufs. Coupez-la ensuite en petits morceaux.

Découpez le talon de jambon en petits dés.

Quelques minutes avant de passer à table, faites chauffer à feu vif une sauteuse. Versez le riz, les morceaux d’omelette et de jambon ainsi que les petit pois. Ajoutez 30 g de beurre en morceaux, poivrez et remuez soigneusement. Juste avant de servir, versez de la sauce de soja pour saler le tout.

Bon appétit

PS : il est bien évident que cette recette n’est pas uniquement destinée aux adolescents affamés. Sachez, si vous ne faites pas partie de cette catégorie, que vous en mangerez juste une portion plus raisonnable !

Advertisements