Pain au lait « Hokkaido »

En ces temps de vacances, jours fériés, ponts….l’envie me prend de faire un peu de boulange. Ayant repéré à plusieurs reprises des recettes de pain au lait à la méthode asiatique, avec une texture très légère, j’ai décidé de me lancer à mon tour dans cette recette.

Je me suis inspirée de celle de Framboises&Bergamote avec quelques variantes suite à mes recherches.

Pain au lait 1

Le nom de ce pain au lait vient de l’île de l’archipel japonais dont le lait est réputé. On trouve aussi cette recette sous le nom de pain au lait Tang Zhong, ce dernier n’étant pas du tout un ingrédient exotique impossible à débusquer, mais tout simplement un roux, qui préparé la veille et incorporé dans la pâte lui donne tout son moelleux. Je conseille cette recette à ceux qui possèdent un robot de cuisine car la pâte doit être longuement travaillée.

Je l’ai façonné en pain à trancher nature et en petits pains au lait garnis de confiture ou de chocolat.

La recette du pain au lait Hokkaido

Les ingrédients

Pour le Tang Zhong :

  • 25 g de farine
  • 60 g d’eau
  • 60 g de lait

Pour la pâte :

  • 350 g de farine
  • 125 g de lait chaud (détails ci-dessous)
  • 1 oeuf
  • 1 sachet de briochin (levure sèche de boulanger)
  • 50 g de sucre
  • 30 g de beurre mou
  • 1 cc de sel

Pain au lait 4

La réalisation

Préparation du Tang Zhong, idéalement la veille :

Mettre la farine dans une casserole et ajouter lentement l’eau et le lait en remuant pour éviter les grumeaux. Mettre sur le feux jusqu’à ce que le mélange épaississe. Arrêter la cuisson, laisser refroidir et mettre au frais toute la nuit.

Le lendemain :

Sortir à l’avance le Tang Zhong du réfrigérateur.

Dans le bol du robot, mettre la farine, le sel, le sucre et la levure. Faire un puit et ajouter le lait tiède, le tang Zhong et l’oeuf. Faire attention à la température du liquide car il doit être suffisament tiède pour activer la levure. Lors de mon premier essai, j’avais utilisé du lait tiède, comme à mon habitude, mais n’avais pas pensé que le Tang Zhong, sortant du réfrigérateur, allait refroidir sensiblement la préparation. Du coup la pâte n’a pas doublé de volume ! C’est en réalisant à nouveau la recette le lendemain, après avoir imaginé que ma levure était dépassée que j’ai compris la raison de l’échec de la veille.

Mettre en route le robot et pétrir le mélange pendant 10 minutes.

Ajouter le beurre mou, pétrir à nouveau pendant 5 à 10 mn.

Mettre la pâte à lever pendant 1 à 2 heures.

Lorsque la pâte a doublé de volume, la travailler quelques secondes et la séparer en 6 parts égales.
Pour chaque morceau de pâte, l’abaisser selon un rectangle. Le replier en 3 dans la longueur. Faire un quart de tour et étaler à nouveau la pâte.

Pain au lait 2

Si vous souhaitez faire un pain au lait individuel garni, déposer votre garniture sur la pâte ; il faut savoir que les pâtes à tartiner et confitures auront tendance à couler lors de la cuisson. J’ai donc utilisé comme garnitures de la confiture avec de gros morceaux de fruits ou des billes de chocolat.

Rouler le pâton et le disposer soit directement sur la plaque soit dans un moule à cake si vous souhaitez réaliser un pain (dans ce cas il vous faudra juxtaposer plusieurs pâtons).

Laisser à nouveau reposer 30 mn.

Badigeonnez de lait et enfournez à 180 ° pour 25 mn environ.

Pain au lait 3
Nature ou tartiné de confiture « de lait », nous avons dévoré ce goûter délicieux. Ce pain au lait a pour particularité de conserver sa mie moelleuse pendant plusieurs jours…je vous avoue que je n’ai pu le tester à aucune de mes trois réalisations !

Publicités