Tomates confites : la saison des conserves

Chaque année, à la fin de l’été et durant l’automne, je suis régulièrement atteinte du syndrome de l’écureuil : je fais une descente à la cave pour récolter une brassée de bocaux collectés tout au long de l’année et je les remplis de confitures, conserves, marinades… Pourquoi donc ? certainement parce que l’on sait qu’après l’été et l’automne, l’hiver arrive, et que l’on souhaite de temps en temps retrouver la couleur vive d’une belle fraise sur sa tartine ou napper ses pâtes de pesto savoureux et odorant.

J’ai aussi envie de profiter encore un peu de ses dernières journées d’été avec leur soleil qui commence à se coucher bien tôt. Le potager et les étals du marché débordent de beaux fruits et légumes, on en a profité de tout son saoul pendant ces dernières semaines et l’on veut en garder quelques parcelles de gout et de couleur pour les mois à venir.

Ces derniers jours, la canicule se faisant oublier, des bocaux de confiture ont envahi ma cuisine et je me suis lancée dans la confection de tomates confites, recette que je vais partager avec vous ce vendredi.

tomate confite

Les tomates confites

Les ingrédients

  • des tomates, de préférence une variété avec beaucoup de chair et facile à épépiner (j’ai utilisé des tomates Roma allongées qui sont parfaites)
  • quelques pincées de sel
  • quelques pincées de sucre
  • de l’huile d’olive
  • des herbes et épices selon votre gout : thym, laurier, poivre, graines de coriandre, cumin…
  • un bocal
  • La réalisation

    Lavez soigneusement votre bocal et ébouillantez-le pour garantir une bonne conservation de vos tomates

    Lavez vos tomates, enlevez le pédoncule et coupez-les en quatre. Épépinez-les à la main pour conserver un maximum de chair.

    Disposez vos tomates sur une plaque à four en les espaçant pour favoriser le séchage. Assaisonnez-les avec un peu de sel, de sucre et de poivre moulu.

    Enfournez votre plaque dans un four à 100 °C et faites-les dessécher pendant une bonne heure. Si vous souhaitez les conserver sans huile, il faudra doubler voire tripler le temps de cuisson pour qu’elles soient totalement sèches et n’aient plus de jus.

    Laissez refroidir vos tomates, disposez-les dans votre bocal avec les épices que vous avez choisies et recouvrez le tout d’huile d’olive.

    tomate confite

    A garder au frais ou au réfrigérateur.

    Une fois les tomates consommées, n’oubliez pas d’utiliser l’huile d’olive qui aura un délicieux gout de tomates et d’épices !

    Je ne manquerai pas dans les semaines à venir, de publier des recettes qui vous permettront d’utiliser ces délices

    Advertisements