Tarte au chocolat

A Pâques, le chocolat est dans toutes les bouches quel que soit l’âge : œuf, cloche, lapin ou friture …Et pourquoi ne pas le mettre aussi à l’honneur au dessert avec une tarte au chocolat parsemée d’éclats de noisettes caramélisées.

Tarte au chocolat

Pour un dessert très gourmand, qui mélange non seulement les saveurs du chocolat et de la noisette mais aussi les textures sablées de la pâte à tarte, crémeuse et fondante de la ganache au chocolat et craquante des noisettes. Sans parler de l’odeur enivrante lors de la cuisson de la pâte, des reflets brillants de la ganache et de son goût corsé et puissant.

L’idéal est d’utiliser comme base la pâte sablée aux noisettes cuite à blanc en suivant la recette publiée il y a quelques semaines. Si vous ne pouvez pas consacrer trop de temps à la préparation de ce dessert, vous pouvez utiliser une bonne pâte sablée du commerce.

La première étape, réalisable à l’avance, est de confectionner les noisettes caramélisées à la fleur de sel. Elles se conservent très bien pendant plusieurs semaines, à l’abri dans une boîte hermétique. La quantité indiquée ci-dessous vous permet d’en préparer plus que nécessaire pour la tarte mais vous aurez ainsi le plaisir d’en parsemer sur des desserts tout simple pour leur donner un air de fête. Et sachez aussi qu’elles feront des petits cadeaux très appréciés (mes ami(e)s peuvent en témoigner !).

chocolat et noisettes caramélisées

Les noisettes caramélisées à la fleur de sel d’après une recette de Pierre Hermé.

Ingrédients :

  • 200 g de noisettes
  • 100 g de sucre
  • 10 g de beurre
  • 3 à 4 pincées de fleur de sel

Etalez les noisettes sur une plaque de cuisson et enfournez à 150°C pendant une vingtaine de minutes. Sortez du four et laissez refroidir.

Versez le sucre dans une casserole à fond épais et sur feu plutôt vif, faites un caramel jusqu’au petit boulé (soit 118°C). Pour reconnaitre ce point de cuisson du sucre vous pouvez verser un peu de sirop dans un récipient contenant de l’eau et des glaçons : entre les doigts, le sucre doit former une petite boule. Si vous avez un thermomètre de cuisson il suffit de surveiller l’évolution de la température. Petite information pour les cuisiniers amateurs, une grande enseigne de meubles suédois (je vous laisse résoudre l’énigme…) propose parmi ces articles de cuisine un minuteur/thermomètre à un prix imbattable de moins de 8 € !

Versez les noisettes dans le sucre et mélangez constamment. Le sucre va cristalliser et enrober les noisettes de cristaux blancs puis en continuant à remuer sur feu moyen, le sucre va se dissoudre et caraméliser les fruits secs.

Stoppez la cuisson lorsqu’un beau caramel ambré enrobe les noisettes. Ajoutez le beurre et le sel en remuant et versez rapidement sur une surface recouverte de papier cuisson.

Noisettes caramélisées

Lorsqu’elles sont bien froides, concassez en la moitié, que vous parsèmerez pour une part sur la pate cuite à blanc et pour l’autre part sur la ganache dont voici la recette.

La ganache au chocolat

Ingrédients :

(pour une petite tarte sachant que l’on n’en mange pas autant que de la tarte aux pommes !)

  • 225 g de bon chocolat noir ou au lait c’est à vous de décider !
  • 150 de crème liquide

Faites fondre le chocolat au bain marie et mettez la crème à bouillir.

Versez en trois fois la crème sur le chocolat tout en mélangeant avec une spatule à chaque ajout jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement lisse.

Versez sur le fond de tarte et parsemez du reste d’éclats de noisettes.

Régalez vous

Mettez au frais pendant une petite heure.

Cette tarte se conserve 48 heures.

Je vous souhaite de joyeuses et gourmandes fêtes de pâques.

Publicités